Accueil

Actualités

CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUIN 2020 - RÉSUMÉ

Publié le 3 juin 2020

Le Conseil municipal du jeudi 11 juin 2020 s'est tenu au Parc des Sports et était ouvert au public. 

Ce second Conseil a permis l’élection des membres des commissions municipales. Vous trouverez le compte rendu sommaire en cliquant ici !



Le prochain Conseil municipal se tiendra le 2 juillet à 20h30.




MASQUES EN TISSU - DISTRIBUTION

Publié le 20 mai 2020
 Vous n'avez pas eu le temps de venir chercher votre masque en tissu à la Halle la semaine du 11 mai ? Vous pouvez venir le chercher en Mairie directement.

Attention la Mairie est fermée jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 mai.

FERMETURES MAIRIE & POSTE COMMUNALE

Publié le 15 mai 2020
La Mairie de Feucherolles ainsi que la Poste communale seront fermées exceptionnellement : 

- samedi 16 mai 
- jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 mai 

 Merci de votre compréhension.

LE DECONFINEMENT DANS LES YVELINES

Publié le 14 mai 2020
Le déconfinement est un équilibre entre la sécurité sanitaire et la reprise de la vie quotidienne ainsi trois facteurs sont étudiés quotidiennement pour en définir les modalités : 
 - le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours
- les capacités hospitalières en réanimation 
- le système local de tests et de détection des cas contacts 

En fonction de ces critères les départements sont classés vert (circulation limitée du virus) ou rouge (circulation élevée du virus) déterminant ainsi le niveau de déconfinement. 

Le département des Yvelines est toujours classé en rouge avec un chiffre de 632 hospitalisations au 13 mai 2020 ! 

Bien que le déconfinement soit amorcé à l'échelle nationale depuis le 11 mai, de nouveaux "clusters" font apparition dans certaines régions dites "vertes". Il est donc important d'être prudent et de respecter les gestes sanitaires demandés et recommandés depuis plus d'un mois maintenant comme : 
- le port du masque dans vos commerces (Ferme de Gally, Boulangerie le "Moulin de Feucherolles", le café des Sports, la boucherie/épicerie du Coin de Thierry, etc...).
- Réunion de 10 personnes maximum en extérieur mais également dans le domaine privé (repas en famille, entre amis,...) avec une distanciation d'un mètre entre chaque personnes. 

De ces recommandations nul n'est obligé toutefois il en va de la santé de tous. Merci de vos efforts pour que la situation sanitaire continue de s'améliorer. 

Pour rappel, en supplément des masques chirurgicaux distribués la semaine dernière, la Mairie distribue cette semaine et jusqu'au samedi 16 mai, à la Halle de 9h à 12h, des masques en tissu réutilisables pour tous les Feucherollais. 

Pour plus d'informations sur le déconfinement dans votre département : http://www.yvelines.gouv.fr/Actualites/Strategie-locale-de-deconfinement-dans-les-Yvelines

MASQUES TISSU - DEPARTEMENT DES YVELINES

Publié le 11 mai 2020
6 000 masques en tissu nous ont été envoyés ce week-end par le département des Yvelines. 
La distribution débutera ce mardi 12 mai à la Halle de 9h à 12h jusqu'au samedi 16 mai inclus. 
Comme pour la précédente distribution, merci de vous munir d'une pièce d'identité et du livret de famille pour vos enfants. 2 masques seront distribués par personne. Merci de respecter les mesures de sécurité mises en place à la Halle. 

Les masques en tissu sont réutilisables et lavables à 60°c avec un mode d'essorage au plus bas. Vous pouvez également les mettre dans un filet de protection pour plus de sécurité.

MESSAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A L'OCCASION DE LA COMMEMORATION DE LA VICTOIRE DU 8 MAI 1945

Publié le 8 mai 2020
Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai. 
Il n’a pas le goût d’un jour de fête. 
Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler en nombre devant les monuments de nos villes, sur les places de nos villages, pour nous souvenir ensemble de notre histoire. 
Malgré tout, la Nation se retrouve par la pensée et les mille liens que notre mémoire commune tisse entre chacun de nous, cette étoffe des peuples, que nous agitons en ce jour dans un hommage silencieux. 

C’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres, que nous convoquons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme et reconquérir notre liberté. 
C’était il y a 75 ans. 
Notre continent refermait grâce à eux le chapitre le plus sombre de son histoire : cinq années d’horreur, de douleur, de terreur. 

Pour notre pays, ce combat avait commencé dès septembre 1939. Au printemps 1940, il y a 80 ans, la vague ennemie avait déferlé sur les frontières du Nord-Est et la digue de notre armée n’avait pas tenue. Nos soldats pourtant s’étaient illustrés à de nombreuses reprises. Ceux de Montcornet, d’Abbeville, de Gembloux ou de Stone, les hommes de Narvik, les cadets de Saumur, l’armée des Alpes avaient défendu avec vigueur notre territoire et les couleurs de notre pays. 
Ils sont « ceux de 40 ». Leur courage ne doit pas être oublié. Dans le crépuscule de cette « étrange défaite », ils allumèrent des flambeaux. Leur éclat était un acte de foi et, au cœur de l’effondrement, il laissait poindre la promesse du 8 mai 1945. 

Cette aube nouvelle fut ensuite conquise de haute lutte par le combat des armées françaises et des armées alliées, par les Français Libres qui jamais ne renoncèrent à se battre, par le dévouement et le sacrifice des Résistants de l’Intérieur, par chaque Française, chaque Français qui refusa l’abaissement de notre nation et le dévoiement de nos idéaux. La grande alliance de ces courages permit au Général DE GAULLE d’asseoir la France à la table des vainqueurs. 
La dignité maintenue, l’adversité surmontée, la liberté reconquise, le bonheur retrouvé : nous les devons à tous ces combattants, à tous ces Résistants. 
A ces héros, la Nation exprime son indéfectible gratitude et sa reconnaissance éternelle. 

Le 8 mai 1945, c’est une joie bouleversée qui s’empara des peuples. Les drapeaux ornaient les fenêtres mais tant d’hommes étaient morts, tant de vies étaient brisées, tant de villes étaient ruinées. A la liesse succéda la tristesse et la désolation. Avec le retour des Déportés, les peuples découvrirent bientôt la barbarie nazie dans toute son horreur… 
Rien, plus jamais, ne fut comme avant. 
La fragilité révélée de nos vies et de nos civilisations nous les rendit plus précieuses encore. Au bout de cette longue nuit qu’avait traversé le monde, il fallait que l’humanité relevât la tête. Elle venait de découvrir horrifiée qu’elle pouvait s’anéantir elle-même et il lui fallait désormais refaire le monde, de fond en comble, ou à tout le moins « empêcher que le monde ne se défasse », selon le mot de Camus. 
Ce fut l’heure, en France, de l’union nationale pour fonder « les beaux jours » annoncés par le Conseil National de la Résistance et bientôt retrouvés. 
L’heure, en Europe, de l’effort commun pour bâtir un continent pacifié et fraternel. 
L’heure, dans le monde, de construire les Nations unies et le multilatéralisme. 

Aujourd’hui, nous commémorons la Victoire de ce 8 mai 1945, bien sûr, mais aussi, mais surtout, la paix qui l’a suivie.
C’est elle, la plus grande Victoire du 8 mai. Notre plus beau triomphe. Notre combat à tous, 75 ans plus tard. 

Vive la République !
Vive la France !
Emmanuel MACRON