Actualités

Sauvetage des faons

En cette nouvelle année qui commence, vous avez l'occasion de faire une bonne action en vous mobilisant pour le sauvetage des faons, aux côtés des agriculteurs et des bénévoles !


Depuis quelques jours, l'Association Patrimoniale de la Plaine de Versailles et du Plateau des Alluets a lancé un appel à financement participatif, afin d'acquérir un drone thermique pour sauver les faons des faucheuses.

C'est une arboricultrice de Feucherolles, Leslie Helfer, qui a initié ce projet baptisé « SOS faons », car elle est elle-même confrontée à ce problème sur sa parcelle, depuis l'installation de son exploitation agricole de kiwis biologiques.


Effectivement les chevrettes mettent bas dans les hautes herbes des prairies pour que leurs petits puissent échapper aux prédateurs. Malheureusement, cela survient au moment de la fenaison, et cette concomitance leur est bien souvent fatale : bon nombre d'entre eux finissent broyés par les engins agricoles. En effet la stratégie de survie de ces animaux consiste en l'immobilisation dans les hautes herbes pour ne pas être vus, ils n'ont d'ailleurs pas d'odeurs non plus pour ne pas être détectés par les prédateurs.

En outre, les restes des animaux fauchés pourrissent dans les balles de foin et peuvent véhiculer le botulisme. Cette grave maladie neurologique causée par une toxine contamine le foin avec lequel se nourrit le bétail, ce qui peut lui être fatal. Ainsi, ces préoccupations mettent en évidence un enjeu à la fois environnemental et sanitaire, en vue de préserver la biodiversité locale.


Heureusement, une bonne solution a été trouvée pour éviter chaque année une hécatombe dans les prairies de la Plaine de Versailles !


En effet, l'utilisation de drones thermiques depuis quelques années permet de détecter efficacement les petits, à condition que les opérations de sauvetage soient réalisées tôt le matin — c'est-à-dire entre 5 et 7 heures — afin que leur chaleur corporelle contraste avec la fraîcheur matinale. Après avoir été repérés par le drone, les faons sont soit isolés dans des cages, soit déplacés à la lisière de la forêt, afin d'être protégés lors de la fauche. Il est par ailleurs primordial de sensibiliser les promeneurs à bien tenir leurs chiens en laisse pendant cette période, car les faons sont alors à découverts pendants quelques heures, le temps que leurs mères reviennent les chercher une fois le danger écarté.


Les agriculteurs sont de plus en plus demandeurs de ce service, qui leur enlève un stress important lors du fauchage qui se déroule dans un temps limité et qui dépend en plus des conditions météorologiques.


Nous avons donc besoin de vous pour réunir les 9 000 € nécessaires permettant :

  • L'achat du drone thermique et du matériel pour le piloter,
  • Le financement de la formation pratique du télépilote,
  • Le règlement de l'assurance adaptée. 


En revanche, la formation théorique a déjà été passée grâce à un coach bénévole. De plus, le télé pilotage des opérations de sauvetage sera assuré par Gilles Thuillier, télépilote amateur qui deviendra à cette occasion télépilote professionnel.

Par ailleurs, l'Association de la Plaine de Versailles sera l'unique bénéficiaire des sommes collectées dans ce but. À ce titre, les associations à but non lucratif d’intérêt général donnent droit à des déductions d’impôts, ce qui peut vous permettre de bénéficier d’avantages fiscaux conséquents.


Pour que la prochaine saison printanière se passe dans les meilleures conditions possibles, nous lançons également un appel auprès des particuliers afin de nous aider lors de ces futures opérations.


Pour faire un don, vous pouvez consulter la page du projet accessible sur la plateforme de paiement en ligne HelloAsso qui est totalement sécurisée.


Pour plus de renseignements, vous pouvez aussi contacter Leslie Helfer au : 06 12 56 60 09.


Publié le